Dans cette vidéo, la psychologue Kelly McGonigal (vidéo sous-titrée en français sur le site TED) fait une belle démonstration : le stress n’est pas là pour nous rendre la vie difficile, tout le contraire. D’ailleurs, ceux d’entre nous qui s’évertuent à penser que le stress est néfaste pour la santé, se sapent effectivement la santé.
Le stress est une ressource supplémentaire que mère-nature met à notre disposition pour faire face à une situation qui exige de nous autre chose que nos comportements habituels. En fait, le stress place notre biologie dans un état qui nous rend apte à nous adapter à la situation en question.

Kelly McGonigal nous rappelle cette évidence et, plus encore, le pouvoir que les croyances exercent sur nous. En effet, en s’appuyant sur une étude menée aux usa sur un groupe de 30 000 adultes pendant 8 ans, elle constate que ce n’est pas le stress qui tuent les individus mais leur croyance que le stress est mauvais pour la santé.
Les individus qui avaient un fort niveau de stress et qui pensaient en même temps que le stress était néfaste à leur santé présentaient un risque accru de mortalité de 43%. Ceux qui, stressés, ne partageaient pas cette croyance avaient un taux de mortalité identique aux personnes non stressées.

Elle en déduit que les personnes ne sont pas tant mortes du stress mais de leur croyance que le stress est mauvais pour la santé. Elle place cette croyance au 15 ème rang des causes de mortalité, devant le cancer.

On peut rapprocher cette démonstration de celle concernant les personnes atteintes du cancer : ce n’est pas tant la méthode (nutrition, sport, spiritualité…) qu’ils ont choisi pour se soigner qui les soignent mais leur croyance en cette méthode.

Un rappel, toujours utile, pour aller visiter et interroger nos croyances qui guident plus qu’on ne veut bien le …croire… notre vie.

 

Isabelle Calkins.